- CAMM - https://www.camm.be -

Les performances de la Ford Mustang Ecoboost (0-100 km/h) !

[1] [2] [3]

Comme précédemment annoncé sur CAMM, voici enfin venu le temps de tout vous dire sur les performances de la Ford Mustang 2,3 L Ecoboost. Quatre modes de conduite sont disponibles sur les Mustang européennes, comment influent-ils sur les performances ? Que vaut la boîte automatique en mode Sport ? Le 0-100 km/h en 5,8 secondes, tel qu’annoncé par Ford, est-il réalisable dans la pratique ? Réponse dans une nouvelle vidéo !

Après plus de 13.000 kilomètres parcourus au volant de la Ford Mustang, l’heure est venue de dresser le bilan de ses performances. Parlons chiffres, tout d’abord. La mouture Ecoboost, que je possède, affiche 317 ch à 5.500 tr/min, un couple maximal de 434 Nm de 2.500 à 4.500 tr/min et un régime qui plafonne à 6.500 tr/min. Avec une cylindrée de 2.264 cm3, cela donne 140 ch/L et 192 Nm/L pour un poids « de marche » de 1.739 Kg. Ajoutez à ceci des freins à disques ventilés et étriers à quatre pistons de 352 mm à l’avant et le compte est à peu près bon. Bref, sur papier, ces chiffres sont très alléchants.

En pratique, cependant, de nombreux possesseurs de Mustang Ecoboost se sont plaints des résultats obtenus sur le banc de puissance (« dyno »), et pour cause : ceux-ci peinent à atteindre les 290 ch ! Ceci est en fait dû à la méthode de mesure de la puissance du véhicule, que Ford effectue directement à partir du moteur et non aux roues arrière. Le constructeur américain n’est pas le premier à utiliser cette méthode et rares sont les véhicules qui, finalement, affichent exactement la même puissance que celle annoncée par leur constructeur — exception faite, peut-être, des allemandes… Evidemment, vu le régime de taxation appliqué en Europe sur la Ford Mustang, il y a de quoi être sacrément frustré. Pour ma part, j’ai décidé de ne pas trop m’en faire, le plus important étant finalement les sensations que fournit notre muscle car préférée (même avec son petit 4 cylindres turbocompressé).

Par contre, il est une chose que l’on peut facilement vérifier : l’exercice du 0 à 100 km/h (effectué en montant sur une autoroute où la vitesse est limitée à 120 km/h). Grâce à son ordinateur de bord, la Ford Mustang permet de mesurer le temps écoulé pour réaliser cet exercice d’accélération. Le géant américain annonce que le 0 à 100 est abattu en 5,8 secondes… ce que j’ai tenu à vérifier ! Alors, verdict ? Découvrez-le dans la vidéo ci-dessous !

Que retenir de cette vidéo ? Tout d’abord, que la Ford Mustang 2,3 L Ecoboost est bel et bien capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 5,8 secondes, pile-poil. Pour ce faire, si le véhicule est équipé d’une boîte automatique (ce qui est mon cas), il est nécessaire de suivre les quelques prescriptions suivantes :

Le freinage n’est pas en reste, même si je ne suis pas parvenu à utiliser l’application dédiée, laquelle ne semblait pas démarrer correctement — y a-t-il un bug ? D’après la vidéo, on peut mesurer que le freinage de 100 à 0 km/h prend environ 4 secondes. Et franchement, cela mord très bien, à vous en retourner les tripes !

Concernant les différents modes de conduite que l’on peut sélectionner via les commutateurs de la console centrale, retenons ce qui suit :

Alors, la Ford Mustang Ecoboost est-elle performante ? Oui, sans la moindre hésitation, même si l’on regrettera peut-être un léger manque de brutalité dans les reprises à partir du troisième rapport. Jusqu’à 100 km/h, la voiture accélère très fort sur les deux premiers rapports, ce qui augure de très bons moments passés sur les petites routes — mais gare aux limitations de vitesse. Sur autoroute, les reprises et montées en régime sont un peu moins étonnantes, même si les performances restent dignes. On ne regrettera finalement qu’une seule chose : que les vocalises de l’échappement ne rendent pas grâce à ce très chouette moteur « boosté » avec une grande modernité.

[1] [2] [3]