- CAMM - https://www.camm.be -

L’échappement de la Ford Mustang Ecoboost dans tous ses états !

[1] [2] [3]

C’est de loin son plus gros défaut : l’échappement d’origine de la Ford Mustang EcoBoost est en inadéquation totale avec la philosophie de la muscle car à l’américaine. Si l’on peut comprendre la volonté du constructeur de fournir une motorisation économique pour le vieux continent, pourquoi ne pas avoir un peu mieux travaillé ses vocalises, à l’instar de la Focus RS ? Cette nouvelle vidéo complète vous permettra de vous forger une opinion !

Sur la chaîne YouTube de CAMM [4], suite à la vidéo dédiée aux performances [5] de la Ford Mustang 2,3L EcoBoost, de nombreux followers ont exprimé de toutes les façons possibles leur mécontentement face à la sonorité de son échappement d’origine. Pour beaucoup, ni le bloc 4 cylindres ni ses vocalises ne correspondent à l’esprit de la véritable Mustang made in US dont le V8 glousse superbement à bas régime tout en offrant des notes aiguës au fur et à mesure que le compte-tours s’envole. Une véritable drache de commentaires qui prouve que le constructeur américain a certainement sous-évalué la passion des européens pour les muscle cars.

Difficile de donner tord à tous ces passionnés d’automobile : si, en découvrant ma Ford Mustang Ecoboost, mes premières impressions [6] quant à son échappement furent positives, il faut bien garder à l’esprit que cela faisait alors plus de quatorze ans que je roulais au diesel (ayant toujours dû parcourir de longs trajets) ! Après plus de 22.000 kilomètres parcourus avec la belle américaine, cependant, je ne peux que m’aligner — plus posément — sur l’avis général : ce moteur « 4 pattes » n’offre guère plus belle sonorité que celle d’une Ford Fiesta, d’une Clio ou d’une Twingo RS — pour paraphraser mes spectateurs. Comme beaucoup de propriétaires de Mustang Ecoboost, je souhaite désormais remplacer la ligne d’échappement par une version « after market » tout droit venue du pays de l’Oncle Sam, tel que le Roush Axle-Back [7].

Mais trêve de discussions, faites-vous une opinion subjective de cet échappement d’origine grâce à la vidéo ci-dessous. Vous découvrirez la sonorité du 4 cylindres à froid comme à chaud, sur la route et dans l’habitacle. Ensuite, je présente quelques alternatives disponibles sur les marchés américain (Roush, MBRP, Flowmaster, etc.) et européen (Milltek, Remus). Enfin, je termine cette vidéo en prenant quelques minutes afin de donner mon avis tout-à-fait personnel sur la pertinence de ce moteur Ecoboost en Europe (et plus particulièrement en Belgique) et pourquoi je l’ai choisi plutôt que le mythique V8.

Quant à ces montées en régime à froid, elles n’ont été réalisées que pour vous, mais promis, je ne le ferai plus…

Vous trouverez ci-dessous quelques liens utiles concernant les différents échappements présentés dans la vidéo. Ceci sans la moindre publicité pour l’une ou l’autre alternative, je ne suis en effet pas payé pour cela et ne toucherai pas le moindre centime si vous commandez une solution chez Roush ou Remus.

[1] [2] [3]