Découvrez les phares et feux de la Ford Mustang !

Avec CAMM, vous saurez tout sur la nouvelle Ford Mustang. Après quelques vidéos de présentation générale sur ce bolide, voici un chapitre consacré exclusivement aux phares et feux de cette belle américaine. Saviez-vous que les feux de jour sont très différents par rapport à la mouture américaine ? Pensiez-vous que vos blocs optiques étaient défaillants à cause des LED qui ne s’allument pas ? Quid du comportement des clignotants sur cette version européenne ? Réponse en vidéo !

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblaient les phares et feux de votre voiture, vus de l’extérieur ? Lorsque nous utilisons notre véhicule, nous passons bien évidemment la plupart de notre temps dans l’habitacle de ce dernier et non aux alentours. Vous avez sûrement déjà pu constater à quoi ressemblaient vos feux de croisement, mais qu’en est-il des clignotants et des feux de jour, de freins ou de marche arrière ? Personnellement, c’est une question que je me suis rapidement posée à propos de ma Ford Mustang Ecoboost. Et j’ai supposé que les futurs acquéreurs de ce chouette engin voudraient également en savoir davantage, histoire de se mettre l’eau à la bouche. Voici donc la réponse en vidéo !

La remarque la plus importante que j’ai à formuler concerne les feux de jour. Vous savez, il s’agit de ces petits feux qui restent allumés en permanence dès que le moteur tourne et que vous roulez, de jour comme de nuit. C’est d’ailleurs une obligation européenne depuis quelques années, histoire que tout un chacun puisse être vu distinctement, même en plein jour, tout en évitant de devoir allumer ses feux de croisement.

Sur la Ford Mustang américaine, ces feux de jour sont situés juste à côté des projecteurs au xénon, à l’intérieur du bloc optique, sous la forme de trois belles lignes lumineuses en LED. Très rapidement sur ma Mustang, je me suis rendu compte que ces jolies lumières ne s’allumaient pas ! S’agissait-il d’un défaut ? Pas du tout. Sur la mouture européenne de la Mustang, ces lampes ne s’allumeront jamais. D’ailleurs, pour éviter que ces dernières ne s’illuminent, il n’y a tout simplement pas d’ampoule à l’intérieur ! Pourquoi ? Il semblerait que ces feux LED ne répondaient pas aux normes européennes, très strictes et bien différentes de leurs équivalents américaines. Dommage !

Du coup, les feux de jour ont été remplacés par… les feux antibrouillard. Et oui, quand vous roulez en plein jour avec une Ford Mustang européenne, les feux antibrouillard sont allumés par défaut, toujours, tout le temps ! Ce n’est que lorsque l’on allume les feux de croisement (les phares, en d’autres termes) que les antibrouillards s’éteignent pour laisser place à deux petites lampes situées à côté des clignotants, toujours dans le bas du pare-chocs avant. A ce moment, vous pouvez toujours rallumer les phares antibrouillard en appuyant sur le bouton ad-hoc sur le tableau de bord. N’est-ce pas un peu… bête ?

L’autre différence concerne les feux arrière. Sur la mouture américaine, ceux-ci sont rouges par défaut. En Europe, vous l’aurez sûrement remarqué, ils sont blancs. Quant aux clignotants, ils sont depuis toujours rouges aux Etats-Unis alors que par chez nous, ils sont oranges. Mais la différence ne s’arrête pas là, hélas ! Aux Etats-Unis, les clignotants sont séquentiels, c’est-à-dire que les trois barres lumineuses verticales qui constituent l’ensemble des optiques arrière clignotent les unes après les autres, du centre vers l’extérieur, pour indiquer encore plus clairement la manœuvre que l’on souhaite réaliser. En Europe, seule la barre lumineuse située le plus à l’extérieur clignote. Là aussi, c’est assez dommage, mais il semblerait qu’il soit interdit dans nos contrées de substituer temporairement les clignotants aux feux de position, d’où la modification apportée.

Pour le reste, les feux sont somme toute assez classiques. Notez que le feu antibrouillard arrière ainsi que l’indicateur de marche arrière se situent tous deux en bas du pare-chocs et non directement dans les blocs situés près de malle de coffre. Une pratique qui n’est plus très courante à l’heure actuelle.

2 commentaires

  • Bonjour,
    J’ai l’intention d’acheter au Canada une Mustang de 2015 et de l’importer en France ce printemps.
    Pouvez-vous m’indiquer où puis-je « franciser » ou « europeenniser » en France ou en Belgique avant de la passer à la DREAL?
    Si vous auriez un prix approximatif ça serait encore mieux!
    Cordialement

    • Jérémie Chevalier

      Bonjour, malheureusement c’est un sujet que je connais très mal… De réputation, je connais Madness US en France qui semble être la référence (http://www.madness-us-cars.com/) et pour la Belgique, le plus connu c’est Mustang & Co (http://mustangandco.com/). Ces derniers sont situés à Saintes, au sud-ouest de Bruxelles. Ils importent beaucoup de voiture des USA, donc ils doivent connaître par cœur toutes les formalités.

Répondre à FACQ Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *